mercredi 4 août 2021

Accueil Personnalités Olivier Schrameck

Olivier Schrameck

Le 18 octobre 2011, le CSA présidé par Michel Boyon lançait un appel à candidatures pour attribuer six nouveaux canaux sur la TNT gratuite. Cette compétition s’est révélée n’être qu’une farce. Le jour même du dépôt des candidatures, nous connaissions les six lauréats. Nous avions déjà alerté à l’époque sur la revente de Numéro 23, […]

27 novembre 2019  Par Didier Maïsto

Suite aux prises de position du président de Fiducial Medias, Didier Maïsto, qui a annoncé dans une tribune qu’il souhaitait la suppression du CSA, un titre de presse lui a posé quatre questions par écrit hier soir, auxquelles il a répondu dans la foulée. Mais l’article n’est pas paru. Voici donc les questions… et les […]

13 avril 2018 

Alors que l’exécutif réfléchit à des réformes dans le secteur audiovisuel et que le CSA réclame de nouveaux pouvoirs étendus, notamment, aux vidéos sur Internet – cachez ce sein que je ne saurais voir –, la seule vraie question est passée sous silence : à quoi sert le CSA ? Et, au-delà, quelle est l’utilité de la plupart des huit “autorités publiques indépendantes” et autres dix-huit “autorités administratives indépendantes” ?

12 avril 2018  Par Didier Maïsto

Marcel Rogemont, député socialiste d’Ille-et-Vilaine, vient d'être nommé rapporteur de la commission d'enquête de l'Assemblée Nationale sur les conditions d’octroi d’une autorisation d’émettre à la chaîne Numéro 23.

26 mai 2016  Par Raphael Ruffier-Fossoul

Pourquoi la gauche met-elle si peu d’empressement à dénoncer l’escroquerie de la chaîne Numéro 23, offerte par le trio Sarkozy-Boyon-Bygmalion au lobbyiste désargenté Pascal Houzelot, afin qu’il la revende deux ans et demi plus tard au duo Weill-Drahi ? Pourquoi le pacte d’actionnaires frauduleux, où l’on trouve un oligarque russe, des fonds transitant par Chypre ou encore l’émir du Qatar a-t-il été dissimulé au CSA durant dix-huit mois, sans qu’aucune autorité indépendante n’y trouve jamais rien à redire ?

22 avril 2016  Par Acerca Molinari

Le 30 mars, le Conseil d’État, contredisant sa propre rapporteure publique, a jugé que la vente du canal du tatouage au groupe NextRadioTV, propriétaire de BFM-TV et RMC –et en réalité à Patrick Drahi- ne constituait pas une fraude à la loi. Or, nous apportons aujourd’hui la preuve du contraire, en publiant en exclusivité l’intégralité du pacte d’actionnaires liant Houzelot au groupe UTH, pacte dissimulé au CSA pendant 18 mois…

12 avril 2016  Par Didier Maïsto

Une enquête réalisée par plus de 100 journaux a “dévoilé” le 3 avril des avoirs dans les paradis fiscaux de 140 responsables politiques ou personnalités de premier plan, parmi lesquels Vladimir Poutine et ses proches, Patrick Drahi, l’homme le plus endetté du monde, et Al-Thani, ancien émir du Qatar. Point commun ? Ils sont tous, de façon directe ou indirecte, partie prenante dans les médias français et francophones, mais aussi dans l’escroquerie de la chaîne TNT Numéro 23, que le Conseil d’État vient néanmoins de blanchir. Lyon Capitale n’a pas attendu ces “révélations”, qui dénonce inlassablement cette corruption internationale depuis 2012.

4 avril 2016  Par Didier Maïsto

Alors que le CSA avait décidé d’abroger l’autorisation de la société Diversité TV France, exploitante de la chaîne Numéro 23, pour abus de droit entaché de fraude, le Conseil d’État vient d’annuler la décision du régulateur, contredisant en tous points le rapporteur public Laurence Marion, ce qui est rarissime. Circulez, il n’y a rien à voir, tout serait finalement parfait dans le meilleur des mondes.

1 avril 2016  Par Didier Maïsto

Après l’abrogation de la chaîne Numéro 23 pour “abus de droit entaché de fraude”, les Sages du quai André-Citroën, emmenés par leur président Olivier Schrameck, doivent faire face à un nouveau challenge. Il s’agira, d’ici à la fin de l’année sans doute, de se prononcer sur l’agrément de la vente de NextRadioTV, le groupe d’Alain Weill, à […]

29 octobre 2015  Par Didier Maïsto

Olivier Schrameck est revenu devant une commission de sénateurs sur l’affaire Numéro 23. Le président du CSA a abordé les raisons qui ont poussé le conseil à retirer son autorisation d’émettre à la chaîne de Pascal Houzelot. “Une sanction ferme, pas une sanction avec sursis et encore moins un avertissement”, c’est en ces mots qu’Olivier Schrameck, le président […]

28 octobre 2015 

Page 1 sur 3