mardi 20 avril 2021

Accueil Environnement (Page 2)

Environnement

Gérer les déchets nucléaires est un drôle de métier. L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), quand elle s’installe dans un territoire, devient d’abord un très gros propriétaire foncier. Des domaines de plusieurs centaines d’hectares de forêt servent de monnaie d’échange ou de lieux de détente et de villégiature particulièrement appréciés des amateurs de chasse… surtout s’ils sont élus et que l’Andra a besoin de leur sollicitude.

24 février 2017  Par Jérôme Thorel

L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) s’était vu céder en juillet 2015 un site de 220 hectares sur la commune de Mandre-en-Barrois, dans la Meuse, pour y établir un site de stockage de déchets radioactifs. Mais des habitants pointent des irrégularités dans la procédure de délibération du conseil municipal, ainsi que de possibles […]

2 février 2017  Par Antoine Sillières

Une note de l’ASN pointe des irrégularités sur les pièces censées assurer le confinement des matières radioactives transportées par le rail. Dans des trains qui sillonnent quotidiennement le territoire français. Ces pièces sont fabriquées dans la forge Areva du Creusot, déjà touchée par plusieurs scandales d’anomalies de fabrication et de falsifications.

31 janvier 2017  Par Antoine Sillières

La direction de la centrale du Loiret avait omis de prévenir l’Autorité de sûreté nucléaire d’un incident. Ce sont les riverains, alertés par le bruit, qui ont interpellé le gendarme du nucléaire français.

23 janvier 2017  Par Antoine Sillières

Les réacteurs nucléaires arrêtés à l’automne pour subir des contrôles de sécurité ont redémarré à temps pour le pic hivernal de consommation électrique. Les résultats des examens devant prouver l’absence de danger n’ont en revanche pas été publiés. De quoi soupçonner des arrangements en matière de sûreté, pour plusieurs associations et chercheurs.

19 janvier 2017  Par Antoine Sillières

Des dizaines de pièces issues de cette forge comportent des irrégularités de fabrication que le géant français de l’atome aurait tenté de masquer.

11 janvier 2017  Par Antoine Sillières

En février dernier, dans l’émission Cash Investigation, le ministre de l’Agriculture s’était engagé à retirer un insecticide dangereux, le chlorpyrifos, et à limiter l’utilisation des pesticides menaçants. Dix mois plus tard, la promesse est à moitié tenue : malgré le retrait de trois produits, la substance du chlorpyrifos est toujours autorisée. Par ailleurs, le ministère de l’Agriculture a accordé en catimini, en un an et demi, plus de 80 dérogations d’utilisation de pesticides, dont deux à base de chlorpyrifos… Le Lanceur a mis la main sur la liste de ces dérogations.

30 novembre 2016  Par Antoine Dreyfus

À l’origine d’une loi sur l’indépendance de l’expertise en matière de santé et d’environnement et sur la protection des lanceurs d’alerte, la sénatrice du Nord Marie-Christine Blandin déplore que le texte de la loi Sapin II prévoie de supprimer un certain nombre d’avancées pour lesquelles elle s’est battue.

4 novembre 2016  Par Mathilde Régis

Des mails internes de la Commission européenne, récupérés par des ONG, montrent l’envers des négociations autour du Roundup. On y voit Bruxelles céder aux exigences des lobbys du glyphosate (composant du désherbant Roundup) pour ne pas divulguer des études controversées (financées par les industriels) réclamées à cor et à cri par des scientifiques et les ONG.

24 juin 2016  Par Antoine Dreyfus

Entretien avec François Sarano, docteur en océanographie, plongeur professionnel et conseiller technique d’une vingtaine d’expéditions, qui milite sans relâche pour sauver “le dernier territoire sauvage” de la planète, appelant à la multiplication de “sanctuaires, où on laisse la nature se développer par elle-même” et dénonçant sans langue de bois les lobbyistes de l’agroalimentaire, “les scientifiques qui falsifient les données” et “les politiques corrompus”. Alors que les océans seront au cœur des discussions de la COP22, à Marrakech, François Sarano milite pour la création d’un droit des océans, avec ses règles et sa police. “Nous avons besoin d’un monde sauvage pour retrouver la paix. Quand il n’y a plus cet espace de liberté, c’est un enfer.” Un discours on ne peut plus actuel.

20 juin 2016  Par Guillaume Lamy

Page 2 sur 3