jeudi 8 décembre 2022

Accueil Santé (Page 5)

Santé

Alors que la seconde partie de la loi de finances 2017 est discutée au Parlement, le Gouvernement a renoncé à augmenter la taxe “soda”, se privant de 590 millions d’euros… et d’une politique de santé publique. Une décision passée inaperçue. Pendant ce temps-là, la fondation Coca-Cola finance des organismes publics, dont l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps) qui a tenu son premier colloque le 12 octobre. Une illustration des méthodes d’influence de la firme d’Atlanta.

28 novembre 2016  Par Antoine Dreyfus

Pneumologue au CHU de Brest, Irène Frachon passera trois ans à enquêter avant de mettre en cause le laboratoire Servier pour commercialiser, tout en connaissant ses effets néfastes, le Mediator, un médicament responsable de centaines de morts en France. Aujourd’hui vue comme un exemple pour les lanceurs d’alerte, Irène Frachon continue de sensibiliser à la nécessité de revoir les liens qui unissent les laboratoires pharmaceutiques et le corps médical.

28 novembre 2016  Par Mathilde Régis

Irène Frachon, lanceuse d'alerte dans le scandale du Mediator, revient sur l'affaire et sur ses suites, à l'occasion de la sortie au cinéma du film "La fille de Brest", qui raconte son histoire.

25 novembre 2016 

À l’origine d’une loi sur l’indépendance de l’expertise en matière de santé et d’environnement et sur la protection des lanceurs d’alerte, la sénatrice du Nord Marie-Christine Blandin déplore que le texte de la loi Sapin II prévoie de supprimer un certain nombre d’avancées pour lesquelles elle s’est battue.

4 novembre 2016  Par Mathilde Régis

Le dépistage du cancer du sein est aujourd’hui remis en cause, un peu plus de dix ans après avoir été généralisé en France. La radiologue Cécile Bour, membre du collectif “Cancer Rose”, dénonce la désinformation face à ces pratiques médicales et la primauté que semblent avoir les intérêts économiques et financiers par rapport à la santé des femmes.

13 octobre 2016  Par Mathilde Régis

Les fabricants de tabac s’appuient sur une nouvelle étude de KPMG pour affirmer qu’une cigarette sur quatre est vendue hors du circuit légal. Pourquoi ? Ils font actuellement pression pour empêcher l’application du protocole de l’OMS de lutte contre le commerce illicite des produits du tabac, qui comporte un dispositif de suivi et de traçabilité des produits, indépendant des fabricants. Alors que l’État renégocie ses liens avec les buralistes et envisage une hausse des prix, le député du Doubs Frédéric Barbier (PS), rapporteur d’une mission sur les buralistes, revient de manière approfondie pour Le Lanceur sur le lobby puissant de l’industrie du tabac. Il affirme que le commerce parallèle profite aux industriels, quand il n’est pas organisé par ces derniers. Entretien.

12 septembre 2016  Par Antoine Dreyfus

Michèle Rivasi fustige le manque de courage de l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) alors que Bruxelles a prolongé jusqu’à fin 2017 l’autorisation du glyphosate, la substance du fameux Roundup, et que l’EFSA est de nouveau au centre d’une polémique. L’association Générations futures l’accuse en effet d’autoriser l’utilisation d’herbicides dangereux pour la santé qui devaient pourtant être interdits. La députée européenne EELV reproche aussi à la Commission européenne présidée par Jean-Claude Juncker d’être plus sensible aux lobbys industriels qu’aux conséquences sanitaires et environnementales. Entretien sans concession.

9 septembre 2016  Par Antoine Dreyfus

Les préservatifs jouent-ils les fruits empoisonnés ? Malgré nos démarches, les fabricants refusent d’en donner la composition exacte.

12 juillet 2016  Par Agnès Noël

Alors que le paquet neutre s’applique en France, une ex-vendeuse de JTI, le fabricant des Camel, explique au Lanceur le système de rémunérations occultes versées aux plus gros débits de tabac par les fabricants de cigarettes. Un système illégal de chèques-cadeaux et de cartes prépayées, procurant plusieurs milliers d’euros annuels à des buralistes.

27 juin 2016  Par Antoine Dreyfus

Des mails internes de la Commission européenne, récupérés par des ONG, montrent l’envers des négociations autour du Roundup. On y voit Bruxelles céder aux exigences des lobbys du glyphosate (composant du désherbant Roundup) pour ne pas divulguer des études controversées (financées par les industriels) réclamées à cor et à cri par des scientifiques et les ONG.

24 juin 2016  Par Antoine Dreyfus

Page 5 sur 8